Texte à méditer :   Les cons de l'an passé se sont nettement améliorés ... Si, si ... Ils ont acquis un an d'expérience supplémentaire ...eek   
 
 
► News ... ◄
► Menu ◄
►++++++◄
Prfrences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 37 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Recherches
Recherches
 ↑  
Infos Webmaster

La suite ...

Mardi 5 :

Nous décidons d'aller jusqu'aux " Chutes de Karera " et partons de bonne heure, car la route est longue.

karera.jpg

L'une des chutes de Karera, il y en a quatre...

Il faut emprunter une piste de 14,5 km pour y avoir accès et quand je dis une piste, c’est une piste…

piste_karera.jpg

Arrivé à Karera, une corde nous interdit l’entrée, un homme vient à nous et nous dit qu’il y a une taxe communale à payer pour entrer de 2.000 FBu et qu’en bas du chemin il y aura encore 10.000 FBu par personne également à payer (SIC). On se dit que pour l’entretient du site cela vaut peut-être la peine … Hé bien, il n’en est rien !

Photo_035.jpg

 

Aucun entretient du site ne semble avoir été fait depuis des lustres. Arrivé en bas de ce chemin plus que cahoteux , nous arrivons au péage du site où l’on nous demande si nous voulons une quittance, nous répondons dans l’affirmative…
On nous laisse entrer sur le site et nous parcourons, en voiture, les quelques centaines de mètres nous séparant des chutes…

route_karera.jpg

Là idem, aucun entretient du site et c’est plutôt désolant comme panorama, il faut ajuster l’angle de prise de vues des photos pour ne pas avoir les détritus et les espèces de bancs cassés sur les tirages. Un guide vient à notre rencontre et nous explique qu’en fait il y a quatre chutes et qu’il faut monter un escalier de terre pour avoir accès à l’une d’elle, vu l’état de délabrement, nous ne nous y risquons pas…

La visite aura duré moins d’une demi heure et n’en vaut pas la peine si ce n’est que pour la photo pour dire que vous avez vu. Sur le retour, nous décidons de passer par Gitega et de nous y arrêter pour y manger un morceau.
Nous arrivons dans un resto où nous avions déjà pris un verre quelque jours plus tôt, nous nous installons à une table et attendons, attendons, attendons et puis zut, ont se lèvent et prennons la direction du parking où était garée la voiture, arrivé auprès de cette dernière, on entend une petite voix dire " Karibu ", mais nous ne nous sommes pas arrêter pour autant, bye bye et bonjour le service… Et le reste. Nous finissons par rentrer à notre hôtel et mangeons une assiette de fromage pour faire passer notre petite faim en attendant le soir.
Nous allons manger dans un hôtel-resto-bar tenu par un français, on y mange correctement. Et puis retour à l’hôtel et dodo.

Mercredi 6 :

Cette nuit jusqu'au levé du jour, petite pluie persistante à l’affiche, donc encore un jour sans plongée.

pluie.jpg

La drache nationale journalière ...

Jeudi 7 :

 

Vendredi 8 :

Invitation chez des amis vers 20h00.
Soirée Samoussa et Pasta.

Samedi 9 :

Invitation à prendre un verre chez des autres amis et allons manger une pizza chez Waka Waka ( cannelloni touf touf )…

 

Dimanche 10 :

Nous commençons à tousser, sans doute attraper au contact de l'un ou l'autre la veille.

Lundi 11 :

La toux ne passe pas.
Nous allons à l’unif voir une connaissance et prenons rendez-vous pour la semaine prochaine et puis nous allons nous balader sur la RN5 ( en direction de Cibitoke) et puis revenons sur buja  manger un bout au C.N. à midi.

cibitoke.jpg

Mardi 12 :

La toux s’aggrave pour nous deux, chez moi, cela semble descendre sur les bronches et chez mon accompagnatrice cela persiste aussi. Nous allons vers Ijenda et prenons des pistes entre les collines, mais comme très peu d’indications sont présente, nous décidons de rebrousser chemin au bout de quelques temps.
Idem pour la piste de Nyiamvira à partir de Ijenda, nous redescendons sur Buja et rentrons à l’hôtel ou nous prenons un verre et puis finissons par aller manger un morceau au Kasuku. 

Mercredi 13 :

Il semblerait que la bronchite se soit installée  chez moi et en passe de l’être chez  mon accompagnatrice. Fortiche quand même, pas loin de 30° c. et ont se payent une bronchite.
Nous allons nous balader entre Muramvyia et Kayanza en passant par le Parc National de Kibira. Comme la pile de l’appareil photo de mon accompagnatrice n’a pas été rechargée du coup  pas de photo dispo de cela. Nous y retournons le lendemain.

riviere.jpg

Jeudi 14 :

Petit déjeuner au centre ville à 8h45.
Nous allons nous balader entre Muramvyia et Kayanza en passant par le Parc National de Kibira. Nous déposons quelques affaires dans un petit poste de "  La Croix rouge " (lait maternelle, moustiquaires, bics, et quelques vêtements) , sur la route nous distribuons chaussures, vêtements.

moustiquaires.jpg

Au soir , un couple d’amis nous  invitent à manger une brochette de langue de bœuf  dans un Bar-resto à la sortie de Kinindo en direction de Kaniosha...

sanga.jpg

Ci dessus, Sangala au poivre vert ... L'eau m'en vient à la bouche eek

Vendredi 15 :

Au levé du jour ( 6h00), il pleut des cordes. Vers 8h15, nous allons prendre notre déjeuner en ville au café gourmand. Nous allons à Kaniosha donner du matériels scolaires dans une école primaire.

joel.jpg

Encore merci pour eux aux généreux donateurs...

Vers 11h00 nous faisons la visite du " Musée vivant " et vers midi nous allons manger un morceau.

croco.jpg

Crocodile du Nil

Le soir, nous avons rendez-vous avec un couple d’amis burundais pour aller manger un bout  ou nous allons vers 19h30.
Retour à l’hôtel, après avoir déposer nos accompagnateurs chez eux, vers 21h30.

Samedi 16 :

Rendez-vous chez des amis (rencontré en 2001 et retrouvé via Facebook il y a peu de temps), pour un poulet moambe vers 12h30.
Nous devions partir vers 16h30 vers Resha pour y passer la nuit au "Tanganyika Blue Bay Ressort " avec un autre pote, pour être fin prêt pour une pêche en bateau dès 5h00, mais le pote en question a un empêchement dû à son boulot, du coup pas de pêche au menu de dimanche.
Et oui c’est cela aussi l’Afrique, il faut vivre au jour le jour avec les contretemps et aléas du jour.

Le soir, en commençant à ranger les valises,  je constate que le sceau de 5 litres, qui aurait du servir à transporter les poissons entre le lac et l’hôtel est cassé, faudra se débrouiller pour en avoir un autre. Mon accompagnatrice a une astuce pour recoller en partie la casse. Il y a toujours plus dans deux têtes que dans une seule...smile

Lundi 18 :

Levé de bonne heure (6h00) départ 7h00 pour prendre le petit déjeuner au centre ville et puis direction l’unif. revoir un copain au Musée du Lac Tanganyika. Malheureusement, il a eu un décès dans sa famille et n'est pas présent aujourd’hui, nous y retournerons plus tard.

Donc, nous roulons en direction de Rumonge sans but précis et prenons  la bifurcation vers Buriri – Makamba (RN16) et roulons à petite allure jusqu’à Buriri où nous prenons de l’essence et allons quelques kilomètres plus loin jusqu’au moment où la RN16 devient une piste et rebroussons chemin. Nous rentrons sur Buja et allons manger un bout  vers 13h00 puis petite sieste à l’hôtel et petit resto (Kasuku) pour terminer la soirée.  

Mardi 19 :

Levé à 6h00 et direction Centre ville pour le petit déjeuner.
Vers 8h00 nous partons en direction de Magara.

magara_peche.jpg

C'est d'ici que proviennent les poissons pêchés. eek

moi.jpg

Plongée et pêche à Magara. cool


Nous allons pêcher au Nord de Magara des Tropheus sp. black  Rutunga, Julidochromis marlieri, N. brichardi et X. flavipinnis.

Pour ce qui est des Tropheus, on en a pêché une petite vingtaine, trois Julidochromis marlieri et quelques  N. brichardi. Par la même, tenté de prendre des X. flavipinnis (3), mais ils stressent tellement qu'à peine pêchés, ils se retournent, donc inutile de tenter, et remise à l'eau.

peche.jpg

Tropheus sp. black Rutunga & Xenotilapia flavipinnis de Magara

 

Excusez pour la qualité, mais la visibilité n'était pas au top because la saison des pluies et le vent...rolleyes

Le retour, (une heure de route), se fait sans trop d'encombres mais sans oxygène, les piles sont restées dans le coffre de la voiture depuis hier et elles se sont déchargées complètement, sans doute dû à la chaleur...
De retour à l'hôtel, je mets les poissons dans une caisse de polystyrène et sous oxygène (pompe). 

Mercredi 20 :

Un N. brichardi est mort pendant la nuit. Le reste va bien, changement d'eau partiel (eau prise au lac, 4 sacs de 4 litres) l'acclimatation se fera à la maison, pas avant. J'ai déjà tenté de renouveler partiellement l'eau (1/5) par le passé avec de l'eau de ville, et cela ne s'était pas bien passé pour les poissons, donc j'en ai tiré les conclusions qui s'imposaient... A éviter absolument. 

Jeudi 21 :

Dernier petit déjeuner au centre ville…Puis retour à l’hôtel pour la préparation et emballage des poissons.
Nous prenons la route de l’aéroport vers 11h45. Une fois arrivé, il y a le check-in et passage des bagages au rayon X... La dame qui s'occupe de visionner les bagages, semble s'amuser à inverser le tapis roulant et la valise où se trouvait la caisse de polystyrène se pète la tronche et deux sacs explosent, du coup une quinzaine de Tropheus à la poubelle, ça commence bien...mad

Après, tractations et pourparlers avec les policiers, ils finissent par laisser aller la valise. Les gars qui chargent les valises de l'autre côté du tapis roulant, ne sont pas plus délicat malgré l'autocollant "FRAGILE" apposé sur la valise, que celle qui visionnait les bagages. On me rappelle pour me dire  que ma "valise coule", du coup rebelote ouverture de celle-ci et constat d'un autre sac explosé. Un cerclage de plastic de la caisse m'est conseillé, mais j'ai un doute sur le passage de l'oxygène au travers des sacs…confused

Je n'avais pas totalement tort à ce sujet, sur les trois sacs restants, seul un sac de survivants ( 2 julidochromis marlieri,  1 alevins de Tropheus et 5 N. brichardi dont un qui ne survivra pas).cry

juli.jpg

Julidochromis marlieri Magara

n_bri.jpg

Neolamprologus brichardi Magara

Conclusions :

Faudra que j'y retourne assez vite pour oublier les péripéties à répétition de ce périple 2013 qui ne restera pas dans les anales... cool


Suite au prochain numéro ...smile


Catégorie : ►++++++◄ - Voyage 2013
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !