Texte à méditer :   Les cons de l'an passé se sont nettement améliorés ... Si, si ... Ils ont acquis un an d'expérience supplémentaire ...eek   
 
 
► News ... ◄
► Menu ◄

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 34 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherches
Recherches
 ↑  

Tentative de réintroduction de Cyphotilapia sp. North. au Burundi.
 



J’ai un ami, grand pécheur, qui vient de tenter, ce 14-05-2016, une réintroduction d’un groupe assez important de Cyphotilapia sp. North sub-adulte, avec la collaboration de F.O.B. ( Fishes Of Burundi ) pour l’obtention des poissons, a quelques 65 kilomètres de Bujumbura - Burundi.
En effet, au fil du temps, cette espèce notamment s’était faite rare et avait finalement totalement disparue de cet endroit depuis des années.
Il faut dire qu’à cet endroit précis, il y a une plage et le propriétaire de celle-ci, a interdit depuis quelques années déjà,  la pêche de jour comme de nuit jusqu’à une certaine distance, justement pour que ceux qui y viennent plonger puissent encore voir du poisson.
A force des pêches par les autochtones au moyen de filets à mailles de plus en plus petites, pour finir avec des moustiquaires, la faune lacustre locale disparaissait, aussi bien les géniteurs que les alevins.

Avec une idée et un peu de bonne volonté, il y a moyen de faire de grandes choses, la preuve.
Le jour après la remise à l’eau, les poissons y étaient toujours, quelque peu dispersés, mais là et libres d’aller où bon leurs semblent.

La semaine suivante, soit le 4 juin 2016, inspection des lieux, avant un nouveau lâchage de quelques 200 Cyphotilapia sp. North et quelques autres espèces, comme Synodontys granulosus et autres … Oui ils y sont toujours, disséminés sur quelques dizaines de mètres carrés, mais toujours présents et en bonne forme semble-t-il … Bonne nouvelle.



Toutes les photos sont de Fabio C.

1.jpg



Espérons que cette tentative de réintroduction soit couronnée d'un franc succès … J’aurais tant aimé y assister, mais ce n’est que partie remise, en espérant qu’ils soient toujours là à mon prochain voyage … Je croise les doigts …

Un tout grand  " MERCI "  à  Fabio, F.O.B.,  Blue Bay Ressort ainsi que tous ceux qui ont pu contribuer, de près ou de loin, à la réalisation de cette réintroduction.


Des news de la tentative de réintroduction de  Cyphotilapia  sp. north de la semaine précédente. Accompagnée de celle de ce w-e ( 4/06/2016)

Quelques questions posées à mon ami sur place, ce 5/06/2016

Question : Les Cyphotilapia semblent être restés sur place ? Ou bien sont-ce des nouveaux ?

Réponse : " Ils sont restés sur place en  petits bancs disséminés et les nouveaux les ont rejoints.

1.jpg

2.jpg

Les spécimens réintroduits la semaine précédente...

Question : As-tu eu l'occasion de voir, avant le nouveau lâchage, ceux que tu avais relâchés la semaine passée ?

Réponse : Oui

Spécimens réintroduits cette semaine ... 

Synodontis granulosus

Synodontis granulosus

Potamonautes tuberculata

14.jpg

Mastacembelus  sp.

Question : Serait-ce tout ce que tu as " remis " à l'eau ce week-end du 4 juin 2016 ?

Réponse : " Oui, 200 bébés Cyphotilapia sp. North et une dizaine de Synodontis granulosus ainsi que quelques autres."

Merci à Fabio pour ce compte-rendu et suivi ...cool

AFFAIRE A SUIVRE ... 
cool

Constats & Conclusions :

Mon ami Fabio est retourné, ce week-end du 22 & 23 octobre, à l'endroit de cette tentative de réintroduction de C. frontosa sp. North. 

Le constat est décevant... Car c'est un échec semble-t-il  rolleyes

Question posée à Fabio : " As-tu pu revoir les Cyphotilapia  frontosa que tu avais relâchés il y a quelques semaines ? "


Réponde de Fabio : " Salut Michel, non, apparemment ils sont repartis vers le large...."
 

Il ne suffit pas d'avoir de la bonne volonté pour réussir, il y a bien d'autres problèmes à résoudre avant de tenter une réintroduction en milieux naturels. Est-ce que le choix de l'endroit des relâchés (aire) ne leur convenait pas, le manque de nourriture, le fait que c'était des spécimens élevés en bassins, etc.
Beaucoup de questions resteront sans réponse.

cool


Catégorie : ► Menu ◄ - News
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°2 

par xenotrophe le 10/03/2017 : 15:53

Merci pour votre commentaire.

Grand débat que celui-ci, mais pour pouvoir être dans le bon, il faut savoir certaines choses comme le réel pourquoi de la raréfaction ou disparition d'une espèce à un endroit bien précis. cela peut être du notamment à la pollution locale, à une surpêche nourricière sur place, un changement du décor suite aux éboulements dus à l'érosion, la terre recouvrant le fond et plus de nourriture disponible, chassée par une autre espèce qui s'est imposée parce que l'endroit est plus propice à cette dernière, etc.   
C'est très complexe en réalité et la pèche pour l'aquariophilie ne semble pas être en cause sauf comme pour certaines espèces peu représentées sur une aire comme entre autre le Tropheus moorii Ilangi, Tropheus sp. Murago de Tanzanie, Tropheus duboisi Maswa.


Réaction n°1 

par rudy le 26/07/2016 : 16:52

Rien de plus beau que ce geste , c'est une contribution aussi pour essayer de sauvegarder les espèces trop pêchées et par la population et par les marchands de poissons d'aquariums .
Merci  .