Texte à méditer :   Les cons de l'an passé se sont nettement améliorés ... Si, si ... Ils ont acquis un an d'expérience supplémentaire ...eek   
 
 
► News ... ◄
► Menu ◄

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 34 membres
Connectés :
membresxenotrophe
Recherches
Recherches
 ↑  

Le littoral du lac Tanganyika menacé par la déforestation        05/2012



littoral.jpg
                                                          ( photo : Au Nord de Magara, Makombe 2004 © xenotrophe )



La qualité de l'habitat dans la zone littorale du lac Tanganyika est menacée par la déforestation et les aménagements côtiers qui aboutissent à la perte de la végétation terrestre et à la sédimentation et à la pollution, a révélé lundi à Bujumbura M. Gabriel Hakizimana, directeur de l’Environnement à l'Autorité du Lac Tanganyika (ALT) dont le siège est basé dans la capitale burundaise, Bujumbura.

deforestation.jpg
                                                 ( photo : Au Nord de Nyanza Lac, Bangwe  2008 © xenotrophe )



En outre, l'accroissement de la pression sur les terres adjacentes aux aires protégées riverains du lac Tanganyika provoque de plus en plus de tentatives d'envahissement et des conflits autour des ressources entre parcs et les communautés environnantes, a-t-il noté.

Le problème est aggravé par la faiblesse des ressources financières et humaines accordées aux aires protégées, elle-même inhérente au déficit opérationnel des institutions chargées de leur gestion.

Selon les estimations, le lac Tanganyika, partagé par le Burundi, la République Démocratique du Congo (RDC), la Tanzanie et la Zambie, abrite au moins 1.500 espèces animales dont environ 600 sont endémiques au lac et 245 espèces de poissons dont plus de 200 sont endémiques à ce lac.

Pourtant, a fait savoir M. Hakizimana, certains habitats sont essentiels pour la biodiversité du lac Tanganyika et abritent une diversité d'espèces particulièrement élevée, des espèces rares ou en danger d'extinction.

Ce sont également des sites de reproduction pour la faune aquatique notamment les poissons. C'est le cas pour certains habitats rocheux, comme la côte burundaise du lac Tanganyika, le delta de la rivière Rusizi (ouest) et la zone littorale lacustre adjacente, a-t-il précisé.

Les ressources naturelles que regorge le lac Tanganyika constituent des sources de moyens de subsistance et de revenus pour une population riveraine de plus de 12 millions d'habitants, a-t-il encore signalé.
 

Source:


Catégorie : ► Menu ◄ - Divers
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !