Texte à méditer :   Les cons de l'an passé se sont nettement améliorés ... Si, si ... Ils ont acquis un an d'expérience supplémentaire ...eek   
 
 
► News ... ◄
► Menu ◄

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 34 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherches
Recherches
 ↑  

Les Tropheus sur les côtes du Burundi.

Il n’y a que deux espèces ( dont deux variétés géographiques pour l'une d'elle ) de Tropheus répertoriées sur les quelques cent soixante et quelques kilomètres de côte Burundaises.
- La première que l’on rencontre en partant de Bujumbura et en descendant vers le Sud, est le Tropheus sp. black Rutunga ou " Brabant " au lieu-dit " Chapeau Melon " aux environs du kilomètre 20 sur la " corniche " ( nom donné par les autochtones à la route RN3 longeant le lac ).


troph_sp_black_rutunga.jpg
Tropheus sp. black Rutunga ou "Brabant".
© Photo xenotrophe 1989 / 2011 (tous droits réservés) ©  

A cet endroit, ce Tropheus a un patron très peu marqué, et même parfois absent de rouge et nacre, mais comme cette variété géographique est répendue sur une quarantaine de kilomètres, les patrons diffèrent d'un endroit à l'autre.
Ces Tropheus possèdent plusieurs colorations de patron suivant l’endroit de pêche, qui va d’un noir grisâtre à brun presque général au double triangles renversé rouge et ocre. Ce poisson se retrouve, par intermittence, entre le lieu-dit " Chapeau melon " ( km 20 ) jusqu'au Sud de Resha.

 
- L'autre variété géographique de cette espèce est le Tropheus sp. black Minago au kilomètre 30.
 
minago.jpg

Tropheus sp. black Minago
© Photo xenotrophe 1989 / 2011 (tous droits réservés) ©  



Le Tropheus sp. black Minago.

Ce poisson a été importé pour la première fois par J.-P. Brichard ( Fishes Of Burundi ) dans les années 1973-1974.
N’étant pas des plus colorés, il est très vite passé aux oubliettes et a fini par disparaitre complètement des listes proposées à l’exportation.
Ce Tropheus a un patron très irrégulier et suivant les individus peut aller du noir/brun avec la moitié avant du corps gris-brun et pour d’autres avoir des tâches rouges ou bande de couleur jaune. Il peut parfois avoir l'aspect pouvant paraître issu d'un croisement naturel entre les variétés géographiques de Tr. sp. black Rutunga et Tr. sp. black Minago.
L’aire de répartition de ce poisson, se trouve insérée, sur une très courte distance d’un kilomètre, entre deux nuances d'une même variété de Tr. sp. black Rutunga.
Les individus que j'ai personnellement ramené de mon périple de 2005, proviennent de l’extrême Nord du village de Minago entre Gitaza Nord et Magara Sud.


Tropheus brichardi  Nyanza Lac.


Poisson que l’on trouve du Sud de Nyanza Lac jusqu’au Nord de la Tanzanie. Ce Tropheus est communément appelé " Choco moorii ".
Le patron de ce Tropheus est brun/gris avec une tâche blanchâtre sur le dos juste derrière la tête.

 

- La seconde espèce étant le Tropheus brichardi  Nyanza Lac ( parfois vendu sous l’appellation de " Choco moorii " ) que l’on trouve juste après le village de Nyanza Lac jusque passé la frontière de Tanzanie.
t_b_nyanza_lac.jpg
Photo de sub adulte  (fred65 2008)

Photo H.J. Herrmann
Tropheus brichardi Nyanza Lac

 


 

N.B.
Il est fait référence, dans l’Aqualog sur les Tropheus, au Tr. sp. black Kabezi. Ce Tropheus n’existe pas.
Lors de mon séjour en 2005, j’ai personnellement fait des recherches, aussi bien en plongées qu’auprès des pêcheurs des environs, qui ont l’habitude de pêcher à Kabezi, mais aussi auprès du service qui s’occupe de référencier toutes la faune et la flore lacustre à l’université de Bujumbura et absolument personne ne connaît ce poisson.
De plus Kabezi ( du km 8 au km 12,5 ) n’a pas d’habitats rocheux propices à la vie des Tropheus puisque uniquement sablonneux.

( Certains reprennent cette erreur dans leurs définitions/descriptions/répertoires... Parce qu'ils ne font que répéter tout bêtement les erreurs des autres, de telles intox's font preuves de leur incommensurables savoirs...eek )

 

Catégorie : ► Menu ◄ - Articles
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !