Texte à méditer :   Les cons de l'an passé se sont nettement améliorés ... Si, si ... Ils ont acquis un an d'expérience supplémentaire ...eek   
 
 
► News ... ◄
► Menu ◄

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteur en ligne

  Nombre de membres 34 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherches
Recherches
 ↑  
Le mâle attire la femelle , par des mouvements saccadés ( frétillements ) de tout le corps .
7.jpg

© photo : F. Schneidewind

Si la femelle ne veut pas s'accoupler avec le mâle , elle passera son chemin sans prêter attention à celui-ci . Si cette femelle est prête à pondre et que le mâle lui convienne , elle le suivra et se reproduira avec lui , à l'endroit que le mâle aura nettoyé avec soins quelques heures avant .
La danse commence , le mâle présente , à la hauteur de la bouche de la femelle , sa nageoire anale , qui a des taches ovoïdes , et frétille .

Ces taches ovoïdes ressemblent à des œufs .

 


L’œuf d’un Tropheus .

Il est très grand ( entre 5 et 8 mm. ) comparé aux œufs d'autres genres comme des pondeurs sur substrat ou substrat caché .
2.jpg

© photo : F. Schneidewind

C'est au tour de la femelle de présenter sa nageoire anale , qui elle n'a pas de taches ovoïdes où très rarement , accompagné de frétillements de tout son corps .

Lorsque la femelle est prête à pondre , on verra sa papille génitale turgescente , quelques heures avant le début de sa ponte .

La femelle pond de un à trois œufs à chaque passage , qu'elle se dépêche de récupérer au plus vite , et par la même occasion le mâle féconde les œufs , déposés ici , à même le sol , où sur une pierre plate .

Si les œufs ne sont pas fécondés endéans la dizaine de secondes qui suivent l'expulsion de la papille génitale , l'œuf deviendra très vite blanchâtre et détruira le reste de la ponte , dans la bouche de la femelle .

La ponte continue jusqu'à épuisement du chapelet de la femelle .
3.jpg

© photo : F. Schneidewind

À la première ponte de la femelle , il n'est pas rare de n'avoir qu'un seul alevin naisse ou même pas un seul ne survive . Si cela se reproduit plusieurs fois ( + de six fois ) essayez de changer le mâle , cela suffit parfois pour qu'une jeune femelle qui a l'habitude de manger ses œufs , se mette à incuber normalement jusqu'à terme .
4.jpg

© photo : F. Schneidewind

Les pontes ne dépassent généralement pas la douzaine d'œufs ( au maximum dix-huit ) pour une femelle de plus ou moins deux ans . Cela va en s'amplifiant , jusqu'à l'âge de six ou sept ans , et puis cela diminue pour finir vers l'âge de douze ans pour certaines femelles .

Dès l'âge de dix mois , certaines espèces , comme le sp. black Kiriza , peuvent se reproduire . D'autre comme les Tropheus ( annectens ) sp. Kongole devront attendre 20 à 24 mois pour pondre la première fois
5.jpg

© photo : F. Schneidewind

Il arrive que le mâle prenne les œufs , mais celui-ci les recrache généralement très vite .
Certains mâles mangent les œufs de la première ponte qu'il féconde , mais cela ne se reproduit pas , ou très rarement .
Après la ponte , la femelle se retire à la vue du mâle dans une interstice entre deux pierres , car si celui-ci est laissé en compagnie de la femelle sans cachettes possible , elle se fera déchiqueter sans ménagement . C'est pour cette raison qu'il faut mettre un décor rocheux avec beaucoup de caches pour les femelles en incubations .
6.jpg

© photo : F. Schneidewind

Certains de mes aquariums sont dépourvus de sable de fond et de décor rocheux , pour éviter tout affrontements territoriaux entre mâles ou femelles . La hiérarchie est moins présente dans ce cas là , chaque individu peut nager dans n'importe qu'elle partie du bac , sans déclencher une poursuite de la part du propriétaire des lieux . Les pontes sont moins fréquentes dans ce cas . Je réserve ces aquariums là aux plus teigneux de mes Tropheus ( et oui dans le genre , il y a des espèces plus douces ou moins belliqueuses que d'autres ) . Généralement les espèces avec des teintes rouges ou avoisinantes ( grenat , quasiment toutes les Tropheus sp. red ) sont très querelleuses , ainsi que certains Tr. brichardi .

À une température constante de 27° C, les alevins devront avoir leur première nage libre, après 18 à 30 jours d'incubation maternelle, selon l'espèce et l'âge de l'individu.

Catégorie : ► Menu ◄ - Articles
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !