Texte à méditer :   Les cons de l'an passé se sont nettement améliorés ... Si, si ... Ils ont acquis un an d'expérience supplémentaire ...eek   
 
 
► News ... ◄
► Menu ◄

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteur en ligne

  Nombre de membres 34 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherches
Recherches
 ↑  

 Les Tropheus

 Le Tropheus est l'un des cichlidés africains qui a le plus attiré l'attention aussi bien des amateurs que des scientifiques.

Ce genre est endémique du Lac Tanganyika et comprend un peu moins d'une centaine de variétés géographiques parmi les différentes espèces décrites ou non ( sp.,  sp. black,  sp. red ).

------------------------------
Historique

En 1898 le genre et l’espèce type ont été décrits par Boulenger d’après cinq ( 5 )   spécimens, collectés à Kinyamkolo ( actuellement Mpulungu ) par John Moore en 1895-96.
On suppose actuellement que l’espèce type décrite n’est pas originaire de Mpulungu [ex Kynyiamkolo], mais probablement de spécimens provenant de Mbita Island à quelques encablures en face de Mpulungu et vivant à une profondeur de 20 à 35 feet (pieds) soit entre 7 et 11 mètres de profondeur.



Extrait du " Catalogue des Poissons d'eau douce d'Afrique " ( CLOFFA 4 )


-------------------------------

En 1900, la seconde espèce fût décrite, après la réception de deux spécimens de T. annectens envoyés par le capitaine Hecq, qui était stationné (caserné) près du lac à Albertville (Kalemié à l'heure actuelle) au Congo (actuellement République Démocratique Du Congo) et qui affirmait les avoir pêchés là. Ces deux spécimens avaient, chacun, quatre épines anales, ce qui les différenciait d'autres spécimens pêchés par Moore à Kinyamkolo (Mpulungu actuellement) à la frontière entre la Zambie et la Tanzanie, à l'extrême sud du lac, ces spécimens avaient cinq, voire six épines anales.

 Pour élucider le cas de ces spécimens à quatre épines anales, feu Pierre Brichard avait été, en 1981, à Kalemié et avait capturé soixante-cinq spécimens sur place. Dans ce lot, il n'y avait pas de spécimens à quatre épines anales, cinquante-neuf avaient six épines, un seul avait cinq épines et cinq en avaient sept.

La conclusion qui s’impose est que la localité de pêche des deux spécimens collectés par le capitaine Hecq n’est pas Albertville (Kalemié). Lors de deux safaris en 1984, feu J'ean-Pierre Brichard avait trouvé une population de Tropheus à quatre épines anales, à nonante (90) kilomètres au sud de Mpala (laquelle, était au tournant du siècle dernier, une grande station qui était souvent visitée par le capitaine Hecq).

 
 
mpulungu.jpg kongole_3.jpg
Tropheus moorii  Mpulungu      Tropheus sp. Kongole

annectens.jpg

Extrait du " Catalogue des Poissons d'eau douce d'Afrique " ( CLOFFA 4 )

© Photos  xenotrophe 1989 / 2011  tous droits réservés ©

Catégorie : ► Menu ◄ - Articles
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !